Paris est certainement plus connue pour ses constructions de type haussmannien que pour ses tours de grande hauteur, puisque la capitale française n’en compte en effet qu’un nombre relativement faible. La plus haute est la tour Montparnasse, avec environ 200 mètres de hauteur et 59 étages. Sa terrasse est d’ailleurs un incontournable pour les photographes, car elle offre un point de vue absolument splendide sur la tour Eiffel notamment. Vous aurez compris que je ne parlerai pas ici du quartier d’affaires de la Défense, puisque celui-ci se situe en périphérie de Paris.

Le quartier du Front de Seine est un des rares ensembles intra-muros concentrant une vingtaine de tours sur une dalle, avec une hauteur de 100 mètres et environ 30 étages pour une grande partie d’entre-elles et quelques tours plus basses à ses extrémités. Se situant dans le 15ième arrondissement dans le sud-ouest parisien, le long de la Seine, entre les ponts de Bir-Hakeim et Mirabeau, la construction de cet ensemble a été initiée dans les années 1970, pour se terminer en 1990.

Ces dernières années, le Front de Seine a connu de grands travaux de rénovation, et ce, surtout avec l’ouverture du nouveau centre commercial Beaugrenelle fin 2013. Celui-ci a remplacé l’ancien centre commercial construit en 1978. L’aménagement d’espaces verts sur la dalle notamment, a véritablement redonné vie à cet ensemble qui m’a toujours paru quelque peu « froid » et vide, ce qui peut paraître paradoxal si l’on imagine le grand nombre de personnes y vivant. J’ai d’ailleurs beaucoup de plaisir aujourd’hui à me rendre de temps à autre dans les nouveaux restaurants d’un des bâtiments du centre commercial, qui ont la particularité d’avoir une jolie vue sur la Seine, grâce à la construction vitrée de l’ensemble.

Photographiquement parlant, les points de vue qui permettent de photographier l’ensemble du Front de Seine se situent généralement depuis les ponts situés aux alentours (Bir-Hakeim, Grenelle, Mirabeau) ou encore depuis l’île aux cygnes, sur la Seine et juste en face du quartier. Si les tours sont toutes différentes, elles se ressemblent toutefois dans leur conception, à l’exception des tours Totem, Mirabeau ou encore la tour Crystal, la dernière construite. Personnellement, c’est depuis le pied des tours que j’aime y prendre des photos, afin de jouer avec les perspectives et les angles de vue.

Vous trouverez ci-après mes images réalisées dans ce quartier, avec de la couleur en première partie, et ensuite une série monochrome, très graphique, et représentative du type d’images que j’aime créer ces derniers temps. Si vous le souhaitez, vous pourrez lire l’article relatif à La photographie d’architecture en noir & blanc sur ce blog.

Cliquez sur les vignettes pour agrandir les images